clavierkensingtonipad.jpgLes claviers pour iPad sont de plus en plus nombreux et ne cessent de s’améliorer. Parmi ceux-ci, nous avions particulièrement apprécié l’Ultra Thin Keyboard pour iPad de Logitech testé ici et nettement moins le clavier/protection iPad Air Logitech Fabriskin.

Aujourd’hui, c’est un modèle proche de l’Ultra Thin Keyboard que nous allons tester puisque le KeyCover Plus de Kensington intègre un clavier Bluetooth qui sert de capot de protection pour l’iPad Air lorsqu’il n’est pas utilisé.

Voyons en détails et en images ce que nous réserve cet accessoire iPad avec, à la fin du test, une petite comparaison en photos avec le modèle dédié à l’iPad 2/3/4 :

Découverte et prise en main

Le packaging est en carton et protège efficacement le clavier. On pourrait même dire un peu trop car ce ne fut pas simple de l’ouvrir sans arracher une partie de l’emballage (ou j’ai loupé un truc). A l’intérieur, le clavier est bien fixé avec un compartiment dédié au câble micro-USB pour la recharge.

Aucune notice n’est fournie mais elle est disponible ici au téléchargement.

Une fois sorti, on peut avancer tout de suite que la qualité de finition est excellente avec un dos en aluminium donnant un style métal anodisé foncé. Son poids s’avère tout à fait correct avec 350 grammes sur la balance.

test-avis-clavier-ipad-air-kensington-2.jpg

Pour une meilleure stabilité et afin que le dos ne risque pas de se rayer ou de glisser, 4 pieds en caoutchouc sont intégrés.

test-avis-clavier-ipad-air-kensington-3.jpg test-avis-clavier-ipad-air-kensington-4.jpg

Passons maintenant à la partie la plus importante pour un clavier : les touches. Bien évidemment, le modèle testé dispose d’un clavier azerty avec des touches larges et bien espacées. Certes, il est bien évidemment plus petit qu’un clavier ordinateur mais le fabricant a bien optimisé l’espace utilisé.

test-avis-clavier-ipad-air-kensington-1.jpg

test-avis-clavier-ipad-air-kensington-9.jpg

Des touches sont dédiées aux fonctions iOS comme un bouton Home, un accès à Siri ou à la recherche par exemple.

test-avis-clavier-ipad-air-kensington-8.jpg

test-avis-clavier-ipad-air-kensington-14.jpg

L’utilisation devrait s’avérer assez simple tout comme le suivi grâce à un bouton marche/arrêt et de petites lumières pour la batterie ou le Bluetooth. La lumière centrale verte clignote pendant la charge et s’allume en continue une fois celle-ci terminée. Quant à la lumière à droite, elle indique quand la batterie commence à devenir faible afin d’éviter de se retrouver à sec inopinément.

test-avis-clavier-ipad-air-kensington-11.jpg

Un emplacement aimanté sert de base à l’iPad avec des bords en caoutchouc afin de bien retenir la tablette sans risque de la rayer.

test-avis-clavier-ipad-air-kensington-7.jpg

Le clavier sert aussi de coque lorsqu’il n’est pas utilisé et 4 coins en caoutchouc facilitent et sécurisent l’accès et la fixation de l’iPad tout en le protégeant efficacement.

test-avis-clavier-ipad-air-kensington-10.jpg

test-avis-clavier-ipad-air-kensington-12.jpg

test-avis-clavier-ipad-air-kensington-13.jpg

Utilisation

Le clavier communique avec l’iPad sans fil via Bluetooth. Pour le mettre en route la première fois, il faut d’abord le faire reconnaître par l’iPad en activant le Bluetooth puis en allumant le clavier. Si cela ne se faisait pas automatiquement, comme ce fut le cas avec le modèle testé, il suffit d’appuyer de manière continue pendant 3 secondes sur la touche "Pair" située en haut à droite. Dans la section Bluetooth (dans Général), le clavier devrait alors rapidement indiquer qu’il est connecté. Enfin, une fenêtre s’ouvre et demande à ce qu’un code soit tapé sur le clavier pour être prêt à l’usage.

clavierkensingtonipad.jpg

Tout d’abord, et c’est une fonctionnalité encore trop rare, le clavier est rétro-éclairé. Mais le fabricant a encore été plus loin puisqu’en plus de pouvoir régler la luminosité de l’éclairage, il est même possible d’en régler la couleur parmi 7 possibilités dont vert, rouge, bleu, orange, jaune, blanc ou rose.

clavierkensingtonipad-1.jpg

En ce qui concerne la frappe, les touches ont un retour net et précis qui n’est pas sans rappeler celui d’un Mac. Les sensations sont excellentes d’autant que les touches sont bien larges malgré la taille compacte du clavier. S’il faut un petit temps d’adaptation au format, on trouve rapidement ses marques et les erreurs de frappe sont très rares.

Des touches sont dédiées aux fonctions iOS et s’avèrent bien pratiques comme le bouton Home qui déclenche la fonction multi-tâches avec un double appui et même, c’est rare, un bouton dédié à l’activation de l’assistant vocal Siri.

clavierkensingtonipad-2.jpg

L’iPad Air est bien sécurisé dans son compartiment qui permet un usage en mode paysage ou portrait. L’angle est bon et la position globale donne toute satisfaction.

clavierkensingtonipad-3.jpg

Lorsqu’il n’est utilisé, le clavier fait office de coque. Les 4 coins en caoutchouc sont bien taillés et permettent de placer ou de retirer facilement l’iPad. De plus, étant un peu plus épais, ils protègeront l’iPad.

clavierkensingtonipad-4.jpg

Néanmoins, il faut garder en tête que le dos de l’iPad est nu et peut risquer des chocs ou rayures éventuelles. La coque est aimantée afin de permettre le verrouillage / déverrouillage automatique de l’iPad, à l’instar de la Smart Cover d’Apple.

clavierkensingtonipad-5.jpg

Enfin, l’autonomie annoncée est de 110 heures en fonctionnement pour 40 jours en veille grâce à une batterie de 250 mAh. Cela faisait un peu long pour vérifier par nous-mêmes. En tout cas, le câble de recharge micro-USB n’a pas eu besoin d’être sollicité pendant toute la durée du test.

Conclusion

Ce clavier s’est avéré excellent à tout point de vue avec un clavier rétro-éclairé (personnalisable en luminosité et couleurs) composé de larges touches nettes et précises. La partie coque est très bien conçue. Pour celles et ceux qui recherchent un clavier facilement transportable, le KeyCover Plus de Kensington s’avère un excellent choix.

Enfin, comme promis, voici un petit comparatif avec le précédent modèle dédié à l’iPad 2/3/4 :

Le clavier, reprend exactement le même type de touches avec un retour franc et net. La place disponible est, là aussi, bien optimisée avec des touches larges et bien espacées. Néanmoins, quelques fonctionnalités n’étaient pas encore intégrées comme le rétro-éclairage des touches ou une touche donnant accès à l’assistant vocal Siri.

comparaisonkensingtonipadair.jpg

La partie coque est un peu plus large pour intégrer un petit clapet (s’ouvrant grâce à un commande très pratique) qui vient soutenir l’iPad. L’iPad Air, bien plus fin et léger, n’a effectivement plus besoin de ce soutien. Les contours sont un moins épais et la coque laisse plus le dos de l’iPad à découvert, là où le modèle pour iPad Air, plus épais sur les côtés, recouvre totalement en épaisseur l’iPad.

comparaisonkensingtonipadair-1.jpg

Enfin, le dos a une apparence plus plastique (sans effet métal brossé de l’iPad Air), mais on retrouve les quatre pieds en caoutchouc afin d’éviter que le clavier ne glisse par exemple.

comparaisonkensingtonipadair-2.jpg

A lire également, nos autres tests d’accessoires iPad :

boutik-600x100-2.jpg

Vous aimez ? Partagez !