test-avis-clavier-logitech-ipad-mini-15.jpg Dans notre série de tests d’accessoires iPad, nous avions particulièrement apprécié le clavier iPad Logitech Ultrathin dans sa version iPad 3 et 4 ici. Aujourd’hui, c’est une version beaucoup plus réduite de ce capot clavier que l’on va passer en revue, pour cause, il est adapté à la taille de l’iPad mini, donc particulièrement compact.

test-avis-clavier-logitech-ipad-mini-1.jpg

test-avis-clavier-logitech-ipad-mini-7.jpg

Premier constat, le packaging est particulièrement travaillé avec un tiroir qui s’ouvre en tirant sur un ruban, dévoilant le clavier, ici dans sa version blanche.

test-avis-clavier-logitech-ipad-mini-2.jpg

Une pochette cartonnée est soigneusement rangée, elle contient une chiffonette, une notice avec une section en Français et le câble de rechargement pour la batterie interne du clavier. Il s’agit d’un câble micro USB également proposé en blanc.

Le clavier en lui même est tout d’abord un capot de protection pour l’iPad Mini, en aluminium brillant sur sa face extérieure (bien protégé lors de la livraison) avec la mention Logitech. test-avis-clavier-logitech-ipad-mini-3.jpg

test-avis-clavier-logitech-ipad-mini-8.jpg

Il dispose d’un bouton latéral de mise en route et d’ un autre pour la connexion Bluetooth, situés sur le coté.

test-avis-clavier-logitech-ipad-mini-6.jpg

Sur la partie arrière, une partie mobile servira par aimantation à se fixer sur l’iPad, comme on le fait avec la Smart Cover d’Apple. test-avis-clavier-logitech-ipad-mini-19.jpg

Coté clavier, une rainure grise est visible, elle servira de support pour l’iPad, celui-ci ne devant donc pas voir de protection supplémentaire pour pouvoir s’y glisser.

Deux voyants lumineux son proposés au dessus du clavier.

Voici la configuration des touches du clavier : il s’agit d’un Azerty avec quelques spécificités : la présence de touches dédiées à iOS permettant par exemple de simuler le bouton home pour retourner vers la page d’accueil, mais aussi le verrouillage, le déclenchement de Siri, la recherche, le changement de langue, le pilotage de la musique ou du volume , le copier / coller (sachant que les raccourcis habituels "pomme C / pomme V" sont également supportés.

Autre spécificité, on remarque que le clavier est en fait identique au clavier américain en terme de position des touches, seul les lettres ont changées, conséquence, la lettre Q est bien plus grande que les autres, tandis qu’à l’inverse, le M est bien plus petit. C’est dommage même si on comprend l’intérêt économique d’un tel choix.

test-avis-clavier-logitech-ipad-mini-5.jpg

Utilisation

Le capot/ clavier se fixe aisément grâce au mécanisme d’aimantation il est alors parfaitement ajusté à l’iPad, l’ensemble s’ouvre et se referme comme un livre, et s’avère compact et homogène une fois fermé.

test-avis-clavier-logitech-ipad-mini-14.jpg

test-avis-clavier-logitech-ipad-mini-9.jpg

A noter, des picots sont prévus pour qu’en position fermé, les touches ne touchent pas l’écran.

test-avis-clavier-logitech-ipad-mini-10.jpg
test-avis-clavier-logitech-ipad-mini-11.jpg

A noter : le capot ne peut pas être rabattu sur l’arrière sans se détacher.

L’ouverture se fait facilement, il faut ensuite détacher le capot en tirant afin de séparer la partie aimantée, ensuite , l’iPad se glisse dans la rigole à la forme spécialement étudiée pour le maintenir. L’angle n’est malheureusement pas réglable, il apparait alors très vertical à l’usage, ceci pourra ne pas convenir à tous les utilisateurs.

test-avis-clavier-logitech-ipad-mini-15.jpg

test-avis-clavier-logitech-ipad-mini-18.jpg

Celle-ci est aimantée, l’ensemble là encore est homogène, rien ne bouge, il est même possible de soulever l’ensemble en tenant l’iPad, le clavier reste solidaire et ne tombe pas.

test-avis-clavier-logitech-ipad-mini-16.jpg

Il est possible de mettre l’iPad aussi en position portrait, mais le plus classique reste le paysage.

test-avis-clavier-logitech-ipad-mini-17.jpg

La mise en route du clavier s’effectue simplement avec le bouton dédié, il est alors détectable pendant 15 minutes. Si l’iPad a le Bluetooth activé, alors il est affiché dans les paramètres Bluetooth. Une fenêtre demandant de taper un code au clavier est alors affiché. Ça y est, chaque fois que l’on démarrera le clavier, il sera reconnu par l’iPad et fonctionnel en quelques secondes.

En terme d’utilisation, la course des touches est courte mais nette, elles sont d’une bonne taille pour la plupart et la qualité de frappe est vraiment bonne, rappelant sans problème les claviers Macbook.

En terme de confort de frappe, néanmoins, la taille se fait sentir à cause de la disposition des touches notamment, ainsi en tapant cet article, venant d’un Macbook, j’ai fait de très nombreuses erreurs de frappe sur le A, je tapais systématiquement le Z, idem avec le M très petit, qui est difficile à trouver. Résultat ? une vraie volonté de taper vite car les touches appellent cette frappe par leur taille et leur confort, mais de très très nombreuses erreurs de frappe. Idem avec la rangée de touches numériques / lettre accentuées qui sont vraiment minuscules.

test-avis-clavier-logitech-ipad-mini-20.jpg

Il est certain que l’on s’y habitue, mais la question sera alors du temps passé sur ce clavier en comparaison du clavier d’un véritable ordinateur, si la frappe est occasionnelle sur l"iPad Mini avec son clavier Logitech, alors les fautes de frappes demeureront, sinon, on peut imaginer/ espérer ne plus faire d’erreurs.

Les fonctions spécifiques à l’iPad fonctionnent sans problème, que ce soit le contrôle du volume ou de la musique, le verrouillage ou l’accès au springboard. Idem, les touches de déplacement qui proposent également la sélection sont très pratique à l’usage, réduisant la nécessité d"accéder à l’écran avec le doigt. Le clavier est alimenté par sa propre batterie, elle est annoncée comme permettant trois mois d’utilisation avec 2 h de frappe par jour. On n’a pas pu la vérifier … Un indicateur visuel permet de savoir lorsque la batterie est déchargée et un mode veille est prévu pour les cas ou le clavier n"est pas utilisé. Un arrêt prolongé sera néanmoins préférable, ceci s’effectue avec le bouton latéral.

La reconnaissance du clavier lorsqu’il s’allume après la première connexion est très rapide, moins d’une seconde

Conclusion

Au final, le clavier doublé d"un capot est tout d’abord un très bel accessoire, autant par le coté alu que par le coloris qui peut être accorder avec la couleur de l’iPad. La fixation et la tenue de l"iPad au repos ou en utilisation sont particulièrement efficaces tandis que la qualité des touches est excellente. On regrette malheureusement que la taille de l’iPad mini aient imposés des contraintes sur la taille et le placement de certaines touches qui occasionnent des fautes de frappe nombreuses. Ceci rend nécessaire probablement un temps d’apprentissage et d’adaptation non négligeable et on ne pourra du coup être vraiment à l’aise avec ce mini clavier que si l’on passe beaucoup de temps à l’utiliser. Un clavier à réserver donc aux personnes qui envisagent de passer beaucoup de temps sur leur iPad mini, sinon, le clavier virtuel restera plus efficace. Pour cette raison, à la différence de son (excellent) grand frère testé ici, ce clavier en reçoit pas le label "recommandé par VIPad.fr".

A lire également :

Vous aimez ? Partagez !