gb5-1.jpgPour terminer cette série de tutos GarageBand, dont vous pouvez retrouver les parties précédentes ici, nous allons nous pencher sur des fonctions de GarageBand (ici sur l’App Store)qui, pour n’être pas tout à fait cachées n’en sont pas pour autant très exposées. Les connaitre devient très vite d’une absolue nécessité et nous devons à un blogueur – aussi excellent qu’Ecossais, de nous les avoir fait découvrir.

Son site et sa newsletter constituent d’ailleurs une mine inépuisable d’infos et d’astuces et il est plus que temps de citer ici, avec gratitude le très compétent et pince-sans-rire Patrick Baird.

Allons-y :

Importation de boucles via iTunes

Des boucles, il y en a déjà pas mal – et de qualité, dans GarageBand iOS, mais elles ne sauraient couvrir tous les besoins. De plus, tout le monde sait que des boucles, on n’en a jamais assez… Voici comment étoffer vos banques :

  • Commencez par télécharger du matériel, via la foultitude de sites proposant des boucles, gratuites ou non, par exemple, ici. Les formats acceptés par GarageBand sont MP3, AIFF, AAC et WAV.
  • Le dossier ou le fichier récupéré, dézippez-le (le cas échéant).
  • Ouvrez iTunes (faites-vous un café, pendant ce temps). Bien entendu votre appareil iOS est relié à votre ordinateur. * Sélectionnez-le dans iTunes. Cliquez sur Apps et déroulez jusqu’à Partage de fichiers. Cherchez et sélectionnez GarageBand.

tuto-garage-band-part-6-1.jpg

  • A ce stade, il ne vous reste plus qu’à retrouver vos boucles et à les faire glisser dans la colonne de droite.
  • Ouvrez maintenant GarageBand sur votre iPad ou iPhone.
  • Créez un nouveau morceau.
  • L’icône Boucles s’est embellie d’un magnifique label qui signale le nombre des nouveaux fichiers que vous venez d’importer et que vous retrouverez dans la liste déroulante.

tuto-garage-band-part-6-2a.jpg

tuto-garage-band-part-6-2b.jpg

Pas très compliqué, certes, mais quand on ne sait pas…

Les sections

Nous avons déjà vu comment ajouter des sections à un morceau.

tuto-garage-band-part-6-3.jpg

Par défaut, la durée – le nombre de mesures, de la section se règle manuellement.

tuto-garage-band-part-6-4.jpg

C’est idéal pour structurer son morceau d’avance. Par exemple, Section A : 1 intro de 8 mesures, Section B : 2 couplets de 4 mesures chacun, Section C : 1 refrain de 8 mesures, Section D : 1 (gros) solo de 16 mesures, etc.
Mais il peut arriver qu’on veuille tester une partie de guitare sans être limité par le nombre de sections et de mesures. Jouer ad lib, en somme au gré de l’inspiration.

On peut aussi avoir la structure de son morceau parfaitement en tête et vouloir l’exécuter live. Dans ce cas, activez Automatique :

tuto-garage-band-part-6-5.jpg

Dès lors, l’enregistrement se poursuivra jusqu’à ce que vous décidiez de l’interrompre.

Changement d’accords

Lorsque l’on choisit un des instruments dits Smarts en mode Chords (et non Notes), les accords proposés par défaut peuvent ne pas convenir – et finiront d’ailleurs – un jour ou l’autre, par ne pas convenir.

tuto-garage-band-part-6-6.jpg

Il y a une solution.

Déroulez Réglages et choisissez Modifier les accords.

Balayez verticalement dans le haut de l’écran qui vient de s’ouvrir pour adapter les valeurs de chaque accord à vos besoins. tuto-garage-band-part-6-8.jpg

Fondu sortant

Titre idéal pour clore ce tuto !

Tuto forcément très incomplet et sans autre ambition que de vous avoir facilité (un peu) la vie et donné envie d’explorer plus en profondeur ce très riche GarageBand iOS dont la principale qualité est sans doute de savoir s’adapter à tous les styles et à tous les niveaux.
Ah, oui, le fondu sortant (ou shunt). Comme ça :

tuto-garage-band-part-6-9.jpg

Et si vous n’avez pas lu les épisodes précédents, mieux vaut peut être commencer par le début :

Vous aimez ? Partagez !