Dans la pure veine des shoot’em up d’arcade, qui pullulaient sur Megadrive, Super Nintendo, Saturn, Playstation 1 et 2 ou Dreamcast, mais qui se font ultra rares aujourd’hui, Espgaluda II est une déclaration d’amour au genre. Doté d’un esprit typiquement japonais, médiévalo-SF, ultra coloré, et bourré d’effets dans tous les sens l’écran se retrouvant en général recouvert de centaines de sprites (personnages, ennemis et tirs) simultanément, avec des voix japonaises hurlant et ricanant, les amateurs se retrouveront en terrain connu. Artistiquement, ce jeu n’a pas son pareil sur iOS (si ce n’est Dondonpachi Resurrection du même éditeur), et toutes ses qualités artistiques ne pouvaient qu’être transcendées à travers une version iPad plein écran et à la définition graphique bien plus précise. C’est donc le cas et c’est effectivement un pied inédit, renvoyant aux oubliettes celui de zoomer la version iPhone.

espgaludaiihd1.jpg

Néanmoins une nuance s’impose : Espgaluda II est le meilleur shoot’em up de l’App Store. Mais il demeure juste un shoot’em up juste sympathique. Fun mais très basique dans son mécanisme. Nous sommes très loin des chef d’oeuvres du genre que sont Radiant Silvergun sur Saturn (et depuis quelques jours sur XBLA), Ikaruga sur Dreamcast ou même ThunderForce sur Megadrive. Ce n’est pas un chef d’oeuvre. Juste un excellent moment de shoot’em up japonais comme il est déjà inespéré d’en trouver sur iOS. A partir de ce constat se pose un problème : Espgaluda II se termine la première fois en moins d’une demi-heure, ce qui, pour 10.99€ ou même 5.49€ le jeu, revient à 30 minutes de jeu très chères.

espgaludaiihd1.jpg

Trois versions sont donc disponibles : Espgaluda II HD Arcade Mode, Espgaluda II HD Smartphone Mode et la version complète Espgaluda II regroupant les deux modes. Les différences entre les deux modes sont juste en terme de gameplay. La version Arcade est celle d’origine, assez exigeante dès qu’il s’agit d’utiliser le super pouvoir “Awakening”, provoquant d’abord un ralenti permettant d’éviter les tirs mais enchaînant sur une accélération soudaine de l’action pendant quelques secondes, avec les risques que cela entraîne. Dans le mode Smartphone en revanche, l’action n’est pas ralentie mais se fige et on peut détruire les projectiles juste en les touchant. D’autres petites différences de gameplay ou le décompte du score changent aussi : des différences qui ne parleront qu’aux fans hardcore (qui alors se précipiteront sur la version complète). Quant aux autres, c’est une question de choix : le mode Arcade est le plus puriste, plus subtile sur le super pouvoir Awakening. Et le mode Smartphone est un peu plus “casual”, tout public, sur l’utilisation de ce pouvoir. C’est tout.

En tant que tel, Espgaluda II HD calme un peu de par son prix et sa durée de vie très faible. En revanche il procure un plaisir unique sur tablette, que les gamers, les vrais, se doivent de découvrir. Les promos sont rares chez l’éditeur Cave. C’est donc une question de choix personnel...

> Espgaluda II HD version complète (10.99€, iPad 2)
> Espgaluda II HD version Arcade (5.49€, iPad 2)
> Espgaluda II HD version Smartphone (5.49€, iPad 2)
> Espgaluda II HD version lite (gratuit, iPad 2)

Vous aimez ? Partagez !