Chez Air France, l'iPad contient le manuel d'exploitation (cartographie, fiches terrains sur les aéroports, etc.) complet au format électronique et également des applications. Toutefois, l'iPad ne peut pas être utilisé dans le cockpit d'un avion sans l'obtention de la certification EFB (Electronic Flight Bag) obtenue pour la première fois par la compagnie American Airlines. Dans l'attente de cette certification, l'iPad pourra faciliter le travail des pilotes au sol par exemple notamment pour la rédaction des rapports de vol ou encore le e-learning.

Outre le manuel d'exploitation, l'iPad chez Air France embarque deux applications, spécifiquement développées pour la tablette tactile d'Apple. L'une baptisée OPS Lib permet notamment la lecture ainsi que l'annotation de documents et l'autre est consacrée à la rédaction des rapports de vol. Et au printemps 2013, l'iPad sera également utilisé pour la formation des pilotes. D'après Air France, une application dédiée au e-learning est actuellement en cours de développement.

Après avoir testé des tablettes Android ou Windows, Air France avait décidé de choisir l'iPad pour le projet appelé PilotPad. La légèreté, le démarrage quasi-instantanée et la simplicité de l'iPad a convaincu Air France d'équiper ses pilotes abandonnant ainsi le PC portable et la documentation papier.

Prochaine étape : utilisation en vol ?


Source


Vous aimez ? Partagez !