surface-pro-4-ico.jpgComme prévu le mois dernier, Microsoft a dévoilé hier, lors de sa conférence new-yorkaise, une nouvelle tablette : la Surface Pro 4. Cette dernière propose de nouvelles fonctions dans la lignée des innovations présentes sur les nouveaux téléphones Microsoft Lumia 950 et 950 XL présentés à la même occasion. Une concurrence directe pour l’iPad Pro :

Tout d’abord, la Surface Pro 4 est dotée d’un écran de 12,3 pouces, un peu plus grand que l’écran 12 pouces de la Surface Pro 3, mais légèrement plus petit que celui de 12,9 pouces de l’iPad Pro. La Pro 4 gagne aussi en finesse par rapport à la Pro 3, avec 8,4 mm de largeur. Elle pèse 786 g (l’iPad Pro en pèse 713).

surface-pro-4-full.jpg

L’écran est mieux défini avec ses 276 ppi contre les 216 ppi de la Pro 3 et les 264 ppi de l’iPad Pro.

Comme les petits frères Lumia 950 et 950 XL, la Surface Pro 4 intègre un refroidissement liquide pour éviter trop de chauffe lors de lourds calculs. Cela permet aux processeurs nouvelle génération m3, i5 ou i7 (au choix à l’achat) ainsi qu’à leur puce graphique intégrée de travailler à une température acceptable.

L’autre innovation notable des Lumia 90 et 950 XL se retrouvant aussi sur la Surface Pro 4, est ce que Microsoft appelle « Windows Hello », soit la capacité de la webcam à reconnaître le visage de l’utilisateur pour déverrouiller l’appareil, plus besoin de contact et de détection des empreintes, donc.

surface-pro-4-clavier.jpg

Le stockage est amélioré grâce à l’utilisation de la technologie SSD et la capacité peut être choisie parmi 3 : 128, 256 ou 512 Go.

La tablette vient avec un nouveau stylet à 1024 niveaux de pression et à faible latence, tandis que le nouveau Type Cover pour Surface Pro 4, soit la protection-clavier optionnelle, est aussi revu de manière à proposer un touché et un trackpad plus agréable à l’usage.

surface-pro-4-clav2.jpg Sa Surface Pro 4 est capable de tenir 9 heures loin de toute alimentation électrique, comme la Surface Pro 3, pas d’amélioration donc, pour l’autonomie de l’appareil.

Comme pour les nouveaux Lumia, la Surface Pro 4 tourne sous Windows 10. Se pose toujours le problème du manque d’application pour ce système face à ses rivaux Google Play store et à l’Apple iTunes Store. Mais Microsoft met tout en oeuvre pour encourager les développeurs à investir la plate-forme.

surface-pro-4-touch.jpg

La Surface Pro 4 est en précommande sur le magasin officiel Microsoft pour un envoi avant le 12 novembre. Concernant les prix, voici le détail des différents modèles :

  • Processeur m3, 128 Go de stockage et 4 Go de RAM : 999€
  • Processeur i5, 128 Go de stockage et 4 Go de RAM : 1099€
  • Processeur I5, 256 Go de stockage et 8 Go de RAM : 1449€
  • Processeur i7, 256 Go de stockage et 8 Go de RAM : 1799€
  • Processeur i7, 256 Go de stockage et 16 GO de RAM : 1999€
  • Processeur i7, 512 Go de stockage et 16 Go de RAM : 2449€
  • Type Cover : 149€

surface-pro-4-full2.jpg

Au vu de ses caractéristiques internes et de sa taille d’écran, la Surface Pro 4 se place comme prévu en face à face contre l’iPad Pro, annoncé lui aussi pour novembre. La bataille des tablettes grand format risque d’être féroce, il ne reste plus qu’à attendre les premiers comparatifs.

Au passage, notons que Microsoft a également dévoilé hier son premier portable : le Surface Book, un hybride portable / tablette qui vient lui se positionner en face des Macbook d’Apple.

À lire pour plus d’informations concernant l’iPad Pro :

Source

Vous aimez ? Partagez !