ibooks-pret-ouvrage.jpgNous avons déjà vu de nombreux journaux et contenus multimédias parfaitement adaptés (ou pas selon les cas) à la lecture sur iPad. Apple de son coté propose l’application iBooks récemment mise à jour qui permet de lire ses eBooks sur l’iPad, mais il y a aussi Amazon qui propose de retrouver son contenu acheté pour le Kindle sur l’iPad via l’application dédiée.

Les ouvrages numériques devraient pour peu à peu remplacer les ouvrages papier. Ces derniers ayant en effet des inconvénients comparés aux documents numériques : poids et encombrement lorsqu’on voyage, stockage à la maison lorsque la bibliothèque déborde, pas de recherche dans le texte ou de signets numériques, pas de choix de la taille des caractères, etc … Mais ils ont un avantage … Celui de pouvoir passer de mains en mains de manière quasi infinie : parents, amis, école, etc …

Mais quid des contenus numériques ? Peut on les prêter aussi aisément ?

Le site Owni a proposé il y a quelques temps un article très intéressant sur le problème posé par le contenu numérique par rapport au fonctionnement habituel des bibliothèques et du prêt.

Il aborde la possibilité offerte par le Kindle d’Amazon qui permet le prêt d’ouvrages numériques.

Ceci n’existe malheureusement pas sur l’iPad (on espérait voir ceci au menu de la mise à jour d’iBooks mais non) et si c’est mieux que rien, la solution d’Amazon a ses défauts. Vous êtes en effet soumis à une gentille pression pour acheter l’ouvrage une fois lu.

Amis lecteurs, dans le cas de l’iPad ou cette possibilité n’existe pas, comment trouvez vous cette limitation ? Avez vous trouvé des solutions (prêt de compte, autres) pour revenir à ce qui fait t aussi l’intérêt du papier et que l’on a oublié un peu vite, à savoir que le magazine et le livre pouvait faire le tour de toute la famille y compris hors de la maison.

Est-ce pour vous une limitation dans vos achats de livres ou mags électroniques ?

N’hésitez pas à partager vos retours sur le sujet dans les commentaires !

Vous aimez ? Partagez !