surface.jpgDire que la Surface de Microsoft n’est pas un succès ne surprendra personne. Présentée lors de son lancement que l’iPad killer ultime, les dirigeants de Microsoft ont rapidement compris que leur tablette ne trouverait pas forcément son public. Steve Balmer avait même qualifié de modeste le démarrage de la tablette en novembre dernier. Depuis, les ventes ne se sont pas relevées et l’on même appris que Microsoft avait récemment dû sortir 900 millions de sa poche pour amortir des stocks beaucoup trop importants.
Pire encore, on apprend aujourd’hui que les revenus générés par la tablette s’élèveraient à 853 millions de dollars :

Il ne faut pas avoir fait de longues études de comptabilité pour comprendre que 853 millions ne servent pas à couvrir les 900 millions cités plus haut et c’est sans compter sur le budget pub pharaonique de 898 millions déboursé par Microsoft pour venter les mérites de Windows 8 et de Surface.

Bien que Microsoft n’a pas encore révélé les chiffres exacts des ventes de Surface, tous les analystes s’accordent sur environ 1,7 million d’unités écoulées.

À titre indicatif et comme le souligne Jim Dalrymple du site The Loop, Apple a vendu :

  • 3 millions d’iPad en 3 jours en novembre dernier
  • 14,6 millions d’iPad lors du dernier trimestre écoulé
  • 57 millions d’iPad depuis le lancement de la Surface de Microsoft

Récemment, Microsoft a tenté de sauver les meubles en proposant des baisses de prix ou en misant sur des publicités attaquant l’iPad avec humour mais rien n’y a a fait. Pour autant, il semble que Microsdoft ait une seconde version dans les cartons, souhaitons-lui un peu plus de succès que la précédente…

source

Vous aimez ? Partagez !