status-2.jpgL’application Status Board développée par Panic ne sera bientôt plus de ce monde. En effet, le studio derrière ce logiciel iPad permettant d’afficher différentes données sur la tablette a décidé d’en finir en arrêtant son développement. En cause, des revenus insuffisants produits par l’app ainsi qu’un échec de mise à profit des services proposés auprès des professionnels.

L’app permet d’afficher toute sorte d’informations à l’écran et de les présenter de différentes belles manières, tableaux, graphiques, diagrammes, listes, le tout mis en couleur et en image.

status-board-app-ipad-3.jpg

Il s’agit donc d’un logiciel très utile en particulier dans le monde de l’entreprise, pour des présentations en alternative des classiques PowerPoint. Météo, Twitter, galerie photo, compte à rebours, module personnalisable en HTML, importation de données json ou encore csv, voilà quelques-unes des fonctionnalités de Status Board.

status-board-app-ipad-2.jpg

Grâce au support d’AirPlay, il est également possible d’afficher ses mises en page de données sur un écran déporté, comme une télé.

status-board-app-ipad-1.jpg

Par nature, l’application se destine principalement à un public de professionnels, ce qui n’a pas servi aux développeurs, qui se sont retrouvés limités en revenu avec des ventes trop peu élevées. La banqueroute fut alors inévitable, d’où l’arrêt du développement de l’app. Elle devrait donc bientôt disparaître de l’App Store.

L’intégration Dropbox fonctionnera jusqu’en juin 2017, même destin pour le module météo. Mis à part cela et l’absence de mise à jour future, l’app pourra toujours être utilisée sur un appareil doté d’iOS 10. Elle est testable facilement puisque gratuite depuis l’an dernier.

status-board-app-ipad-4.jpg

Malheureusement, nombreux sont les développeurs qui ne parviennent pas à atteindre la rentabilité malgré une application ou un jeu de qualité, la faute à un système de financement pas toujours pertinent. Il est difficile de maintenir et mettre à jour une application sur le long terme, qu’elle soit gratuite et financée par la pub ou à petit prix.

Cela met donc en valeur la nécessité pour Apple et l’App Store de trouver de nouveaux moyens de financement pour aider les développeurs. Faute des mieux, ces derniers, sont de plus en plus enclins à proposer des abonnements mensuels ou annuels pas toujours appréciés des clients. C’est le cercle vicieux.

En espérant que les choses changent bientôt sur l’App Store, pour éviter à un maximum de développeurs, un destin similaire à celui de Status Board.

Source

Vous aimez ? Partagez !