ipad-ventes-t1-2016-1.jpgTrimestre après trimestre, le marché de tablettes s’enfonce toujours un peu plus. En déclin depuis plusieurs années maintenant, l’année 2018 n’a pas vu les ventes de tablettes repasser dans le vert. En effet, selon de nouvelles données, sur le premier trimestre de l’année 2018, les résultats sont moins bons que ceux du dernier de 2017, mais également moins bons que ceux du premier trimestre de 2017. Le nouvel iPad d’Apple ne devrait pas changer la donne dans les mois à venir, tandis que la concurrence se faire avare en nouveautés sur le marché :

Sur les trois premiers mois de l’année 2018, il s’est vendu 33 millions de tablettes, soit 28,2 % de moins que sur le dernier trimestre de 2017, une période généralement forte à cause des fêtes de fin d’année, et 14,9 % de moins que le premier trimestre de l’année 2017.

C’est donc une baisse assez conséquente des ventes qui est là mise en valeur d’une année sur l’autre, tandis que les analystes prévoient une tendance similaire pour les prochains moins, à savoir, un chiffre de 31,06 millions de tablettes vendues sur le deuxième trimestre de l’année.

Plusieurse raisons expliquent cette nouvelle chute des ventes, notamment le fait que les constructeurs proposent peu de nouveauté, restant très frileux au vu de la santé du marché. Apple reste l’un des seuls à régulièrement renouveler ses machines et relancer de l’intérêt envers ses iPad.

Mais le nouvel iPad justement, annoncé dernièrement, malgré une baisse de prix notable, ne pourrait à lui seul enrayer le déclin de ventes de tablettes. Et puis, même avec un tarif diminué, l’iPad 9,7 pouces reste un modèle moyen de gamme.

Seul espoir annoncé par les spécialistes du marché, de futurs iPad Pro à venir en 2018, qui pourraient relancer les ventes de manière notable, d’autant plus si les nouveautés sur les machines sont plus que de simples évolutions de puissance ou de définition d’écran.

À lire également :

Source

Vous aimez ? Partagez !