nw5-1.jpgSi l’iPhone 5s et l’iPhone 5c sont disponibles depuis la fin de la semaine dernière, Apple n’a pas encore donné signe de vie des prochains iPad attendus le mois prochain.

Grâce aux rumeurs, on sait déjà que l’iPad 5 adoptera sans aucun doute le design de l’iPad mini avec des bords plus fins et un format réduit. De son côté, l’iPad mini 2e du nom reste toujours mystérieux et il semble encore aujourd’hui difficile de savoir s’il sera ou non doté d’un écran Retina.

Quoi qu’il en soit, l’iPhone 5s a beaucoup à nous apprendre sur ce qui nous attend dans l’iPad 5 et pourquoi pas dans l’iPad mini. Touch ID, puces A7 et M7, voici ce qui nous attend dans les prochaines tablettes d’Apple :

Un peu de couleur au pays de l’iPad

Depuis l’iPad 2, la tablette d’Apple est disponible en version noire ou blanche uniquement sur la face avant. Cette année, si l’on en croit les dernières rumeurs, Apple pourrait bien s’être inspiré de l’iPhone 5s pour les coloris de la tablette.

Si le design de l’iPad mini est bien celui qui arrivera sur l’iPad grand modèle, alors celui-ci va connaitre pour la première fois, la couleur sur sa partie arrière. Selon ce que l’on pu voir jusqu’à présent, l’iPad et l’iPad mini pourraient bien suivre les 3 coloris de l’iPhone 5s : gris sidéral, blanc et doré.

mini-gris-2_m.jpg

iPhone et iPad côté puce

Si l’iPhone et l’iPad ont des fonctions bien différentes, Apple a l’habitude de mettre en commun un certain nombre de composants importants des machines.

Ainsi, l’iPhone 5s est arrivé cette année avec une puce A7 64 bits qui parrait particulièrement prometteuse en matière de jeu vidéo. Côté iPad, il se pourrait bien que le 64 bits soit de la partie cette année également. Comme à son habitude, Apple devrait avoir apporté quelques modifications à la puce A7 de l’iPhone pour l’adapter à l’iPad. Elle sera probablement baptisée A7X.

nw5-2.jpg

Avec cette A7, Apple a donné à l’iPhone une seconde puce baptisée M7. Il s’agit en réalité d’un capteur de mouvements dont on sait aujourd’hui peu de choses. En faisant un peu marcher son imagination, il est facile de voir que ce capteur devrait pouvoir être utile pour communiquer avec les applis de remise en forme du type Runtastic ou Human. C’est également selon moi un premier pas vers les objets connectés tels que l’iWatch. L’iPad n’étant pas forcément un appareil que l’on emmène pour faire du footing, l’intégration de la puce M7 semble moins évidente.

Touch ID aussi pour l’iPad

Côté iPhone, la grosse nouveauté de l’année, c’est le Touch ID. Placé sous le bouton Home, le capteur d’empreintes digitales permet aussi bien de déverrouiller l’appareil que de réaliser des achats sur iTunes en apposant simplement son doigt. Voir ce dispositif arriver sur l’iPad ne serait pas étonnant quand on sait que la tablette est très utilisée dans le monde professionnel.

id-2_s.jpg

Dans ce sens, il se murmure d’ailleurs du côté de la chaine de fabrication en Chine qu’Apple a bel et bien prévu d’intégrer le Touch ID sur l’iPad. L’information est évidement à prendre avec des pincettes même si cela vient appuyer une autre rumeur vue ici.

Et l’iPad mini alors ?

S’il parait probable que l’iPad 5 soit doté de la puce A7, du Touch ID et pourquoi pas du capteur M7, il n’en est pas de même avec avec l’iPad mini.

En effet, si Apple décide lui ajouter un écran Retina, il est très probable que le prix de la petite tablette se voit revu à la hausse. Intégrer le Touch ID, la puce A7 ou M7 ne ferait qu’augmenter un peu plus le cout de fabrication et donc la note pour le client final. Il semble donc plus logique qu’Apple attende au moins l’an prochain pour apporter tout cela à l’iPad mini.

Réponse, on l’espère, dans quelques semaines !

Vous aimez ? Partagez !