surface3-1.jpg C’est hier soir que Microsoft a choisi de lever le voile sur sa nouvelle tablette. Alors que l’on s’attendait à une surface mini, Microsoft a pris tout le monde à contre-pied en une tablette d’une diagonale de 12 pouces.

Logiquement baptisé Surface Pro 3, le nouveau de produit change radicalement de cap. Au lieu d’essayer de venir se faire une place sur les terres de l’iPad, la nouvelle Surface Pro 3 s’attaque désormais… aux ordinateurs portables :

Pour sa Surface Pro 3, Microsoft joue sur la continuité avec un design proche de la version précédente. Néanmoins, la tablette est plus fine et surtout plus légère (800 g). Mais la principale surprise de cette nouvelle tablette c’est la taille de l’écran. Avec 12 pouces, Microsoft a décidé de voir plus grand.

Les ingénieurs de la firme Redmond aussi prévu plusieurs versions dont la plus puissante intègre un processeur Intel Core i7. Pour le reste, les classiques sont là avec deux appareils photo 5 mégapixels, mais également un port USB 3 et le support des cartes micro SD.

Avec elle, une nouvelle gamme d’accessoire débarque dont un stylet, mais également le célèbre clavier protection.

Côté prix, les tarifs français n’ont pas été dévoilés, mais l’entrée de gamme s’affichera à 799 $ alors que la version la plus chère devrait fleureter avec les 2000 $. Elle devrait débarquer chez nous au mois d’août.

Mais cette 3e surface Pro n’est pas une tablette comme les autres. Avec ses deux premières versions, Microsoft a voulu imposer un mix entre tablette et ordinateur qui n’a pas fonctionné. À grand renfort de pub, les équipes de Redmond ont tenté de montrer que la Surface savait faire des choses que l’iPad ne savait pas faire. Mais cela n’a pas vraiment convaincu. cette fois, l’entreprise a décidé de changer de cible.

En effet, contrairement à l’iPad, la dernière née de Microsoft veut s’attaque aux ordinateurs portables et ce ne sont pas les nombreuses références aux MacBook Air lors de la conférence d’hier soir qui viendront affirmer le contraire.

Pour espérer y arriver, Microsoft a revu entièrement le support intégré à la tablette qui peut désormais adopter un grand nombre de positions, le clavier peut également se relever et apporter un confort plus grand à l’utilisateur. Microsoft en a aussi profité pour agrandir un peu le trackpad.

surface3-2.jpg

Côté appli Microsoft a également fait fort en invitant adobe hier pour faire la démonstration de la dernière version de Photoshop optimisée pour Windows. Bien entendu, le stylet évoqué plus haut montre ici toute son utilité.

Cette tablette réussira-t-elle son nouveau pari ? Difficile à dire, mais cette fois, Microsoft propose une véritable alternative à ceux qui veulent un ordinateur, léger et pratique à emmener partout. Le tactile en plus.

source

Vous aimez ? Partagez !