ipad-pro-supply.jpgL’iPad ne se vend plus aussi bien qu’auparavant, c’est désormais admis par Tim Cook lui-même avec les résultats présentés lors du bilan du dernier trimestre financier. Bien évidemment, cela a des conséquences pour les fournisseurs de pièce de la tablette à la pomme, qui reçoivent ainsi moins de commandes. Certains fabricants ont même dû revoir leurs effectifs afin de s’adapter à la baisse continuelle des commandes d’iPad :

Et même si l’iPad Pro a certainement relancé les chaînes de production, d’une part, Apple n’a pas été gourmand sur les commandes de la tablette grand format auprès des fournisseurs, d’autre part, l’iPad Pro reste un produit à part, haut de gamme parmi les iPad, et destiné avant tout aux professionnels.

apple-vente-ipad.jpg

Ainsi, certaines sources proches des fournisseurs de pièces pour iPad ont récemment rapporté plusieurs difficultés rencontrées suite à un carnet de commandes amoindri.

Par exemple, la firme taïwanaise Coretronic, spécialisée dans les systèmes de rétroéclairage pour écran d’iPad, a largement diminué sa force de travail dans différentes usines taïwanaises, en plus d’avoir fermé l’une de ses filiales positionnée à Nanjing en Chine.

Le journal en ligne Digitimes n’hésite pas non plus à critiquer la tactique d’Apple sur la gamme iPad, notamment avec la sortie du dernier iPad mini 4 très peu novateur par rapport au numéro 3, et ne répondant pas vraiment aux demandes des utilisateurs.

Alors même si Tim Cook explique que l’iPhone 6s Plus et 6 Plus aux écrans de 5,5 pouces grignotent quelques parts sur l’iPad, la firme à la pomme manquerait-elle d’ambition sur sa ligne de tablette, malgré le spécial iPad Pro à venir très prochainement ?

Vous aimez ? Partagez !