Suivez-nous

News & Actualités iPad

Un jeu sur iPad s’avère efficace pour traiter le problème de “l’oeil paresseux”

enfant-avec-ipad.jpgEnviron 2 à 4% des enfants sont

Publié le

 

Par

affectés par l’amblyopie ou "l’oeil paresseux", qui est un
défaut de développement visuel, se traduisant par une baisse de l’acuité
visuelle d’un des deux yeux, et par une mauvaise perception des reliefs et de
la profondeur. Si ce problème n’est pas traité, il peut entrainer la perte
totale de la vision de l’oeil.

Heureusement, l’amblyopie se traite facilement avec le port d’un cache sur
l’oeil prédominant (celui qui va bien) afin de forcer le cerveau a utilisé
l’oeil faible, toutefois cela ne permet pas toujours de retrouver une vision
10/10 ou d’apprendre aux deux yeux à bien fonctionner ensemble.

C’est ce dernier constat qui a poussé des docteurs d’une fondation
américaine pour la vue à développer un jeu iPad qui va stimuler les
yeux et traiter le problème plus efficacement que la méthode
traditionnelle.

En portant des lunettes spéciales pendant une partie,
l’app va séparer les éléments de jeu perçus par chaque oeil,
et apprendre aux deux yeux à travailler ensemble pour pouvoir jouer
correctement.

Et d’après les premiers résultats, les enfants avec le jeu iPad ont
progressé deux fois plus rapidement que les enfants qui
portaient un cache-oeil.

Puis après avoir basculé sur le jeu iPad, les enfants du groupe "cache-oeil"
ont également montré une progression deux fois plus rapide qu’avec le
cache-oeil.

Une bonne nouvelle pour les parents, mais aussi les enfants affectés par ce
problème, car il existe un moyen ludique de le corriger.


Source

Vous aimez ? Partagez !

Dernières news

Les bons plans

Tous droits réservés Keleops AG

Apple, le logo Apple, iPod, iTunes et Mac sont des marques d’Apple Inc., déposées aux États-Unis et dans d’autres pays. iPhone et MacBook Air sont des marques déposées d’Apple Inc. MobileMe est une marque de service d’Apple Inc iPhon.fr et son forum ne sont pas liés à Apple et les marques citées sont la propriété de leurs détenteurs respectifs.