interdiction-tablettes-ordinateurs-vols-usa-1.jpgActuellement, pour les voyageurs provenant de certains aéroports du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord et volants à destination des États-Unis, il y a interdiction totale de transporter avec soi en cabine un appareil électronique plus gros qu’un smartphone. Exit donc tablettes et ordinateurs portables pour travailler ou regarder des films pendant le trajet, il faut les mettre en bagage en soute. Selon le journal The Guardian, cette interdiction pourrait être étendue bientôt aux voyageurs provenant de toute l’Union européenne et du Royaume-Uni :

Cette règle déjà en place pour une dizaine d’aéroports du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord date du mois dernier. Elle a pour but d’empêcher les potentiels terroristes de transporter en cabine des engins explosifs cachés dans des appareils électroniques comme des tablettes ou des ordinateurs.

interdiction-tablettes-ordinateurs-vols-usa-2.jpg

L’interdiction en question, mise en place sous l’administration Trump, est sans condition pour les voyageurs provenant des aéroports concernés, peu import leur nationalité, Américains compris.

Selon la source et certains informateurs britanniques, la sécurité américaine voudrait élargir l’interdit à toute la zone de l’Union européenne en plus du Royaume-Uni. Ainsi, tout objet électronique plus gros qu’un smartphone ne pourra voyager en cabine depuis les aéroports de ces zones-là, pour les vols qui ont pour destination le territoire américain.

Comme le souligne 9to5Mac, la mise en place de cette mesure n’est pas encore garantie, d’autant que les conséquences économiques pourraient être plutôt importantes, notamment côté tourisme, avec des gens moins enclins à choisir les USA comme destination de vacances suite à l’interdit, et côté affaires, de nombreux voyageurs d’affaire profitant des vols pour continuer à travailler sur iPad ou MacBook par exemple.

Affaire à suivre, donc.

. rce|https://9to5mac.com/2017/04/25/laptop-tablet-ban-flights-to-usa/] ///html

Vous aimez ? Partagez !