ipad-pro-ventes-2016-2.jpgApple a annoncé ses résultats financiers pour le 2e trimestre de l’année 2016, soit la période couvrant les mois d’avril, mai et juin. Et ce n’est pas la grande forme, avec des baisses de ventes par rapport au 2e trimestre de l’année 2015 qui touchent les différents secteurs de la firme de Cupertino. En revanche, baisse de volume de vente ne signifie pas forcément baisse des revenus, preuve en est, le segment des iPad, avec des revenus en augmentation par rapport à 2015, malgré une continuelle diminution du nombre d’iPad écoulé. En cause, les prix des iPad Pro :

Au deuxième trimestre de 2015, Apple vendait environ 10 millions d’iPad, soit environ 1 million d’unités de moins que les ventes d’iPad au deuxième trimestre de l’année 2016, qui est, rappelons-le, le trimestre "mou" de l’année, précédent celui de la rentrée post-estivale et les achats qui vont avec.

ipad-pro-ventes-2016-1.jpg

Et pourtant, Tim Cook a annoncé un revenu en hausse d’une année sur l’autre, puisqu’en juin 2015, les revenus atteignaient 4,5 milliards de dollars pour le segment des tablettes, soit moins que les 4,9 milliards de dollars de revenus enregistrés sur les mois d’avril à juin 2016. Cela équivaut à une progression des revenus d’environ 9 % d’une année à l’autre, tandis que les ventes d’iPad ont diminué d’environ 10 %.

C’est en fait dû à l’augmentation du prix moyen de l’iPad, causée par l’introduction de l’iPad Pro 12,9 pouces en septembre dernier et de l’iPad Pro 9,7 pouces en mars 2016.

variation-prix-vente-moyen-iphone-ipad-mac.jpg

Alors qu’en 2015, le modèle d’iPad le plus cher était l’iPad Air 2 à 439 euros en version Wi-Fi 16 Go, en 2016, on trouve l’iPad Pro "petit" écran à 695 euros en version Wi-Fi 32 Go et l’iPad Pro grand écran à 919 euros en version Wi-Fi 32 Go.

Reste que le marché des tablettes continue sa chute inexorable, à voir si Apple restera capable de garder la tête hors de l’eau dans les prochains mois.

Source

Vous aimez ? Partagez !