ipadvskindle-500x380.jpg

Le marché des tablettes est largement dominé par l’iPad 2 et le nouvel iPad d’Apple même si la concurrence s’organise et grappille des parts de marché.

Au moment des fêtes de fin d’année, nous avions ainsi vu la part de marché de l’iPad se contracter pour tourner autour de 54,7% alors que le Kindle Fire d’Amazon, nouvellement arrivé, jouait les trublions avec 16,8% de parts de marché.

Mais, les fêtes passées, le marché des tablettes a plutôt souri à l’iPad alors que le Kindle Fire s’est effondré :

On le savait déjà, les ventes de tablettes ont baissé d’environ 20% au premier trimestre 2012, ce qui peut presque paraître logique après un trimestre record qui coïncide avec les fêtes de fin d’année toujours propices aux cadeaux.

Mais, selon l’IDC, ce début d’année a été aussi l’occasion pour l’iPad de reprendre du poil de la bête en reprenant de solides parts de marché à ses concurrents.

En effet, Apple a vendu 11 millions d’iPad lors de ce dernier trimestre, ce qui lui a permis de revenir à 68% des parts de marché, soit à un niveau que nous lui connaissions quelques mois plus tôt.

En parallèle, son principal concurrent pendant les fêtes, le Kindle Fire qui s’était vendu à hauteur 4,8 millions d’unités soit 16,8% de parts de marché, a vu ses ventes s’effondrer pour atteindre un niveau estimé entre 700 et 750 000 exemplaires, soit seulement 4% en termes de parts de marché.

L’iPad étant beaucoup plus complet avec ses nombreuses fonctions (multimédia, jeux, internet, livres numériques, etc…) a très vite retrouvé les faveurs du grand public par rapport au Kindle Fire qui est surtout vu comme un terminal plus simple réservé à la consommation de contenus.

Le choix d’Apple d’élargir sa gamme d"iPad avec l’arrivée du nouvel iPad tout en conservant l’iPad 2 à un moindre tarif, devrait d’ailleurs confirmer cette tendance que nous ne manquerons de suivre de très près.

source

Vous aimez ? Partagez !