newspaper.png Après ce week end ensoleillé, qui je l’espère vous a permis de profiter du beau temps de bronzer… Il est grand temps de reprendre le fil de nos deux semaines de la presse numérique..

C’est donc reparti pour 5 quotidiens français qui vont passer un à un nos 4 critères : temps de chargement, fluidité de la lecture (changement d’une page à l’autre), ergonomie générale (zoom, lecture des articles…) et avantages vis à vis de la version papier (présence de vidéo ou de sons par exemple, prix).

Pour commencer la semaine, c’est au figaro de s’y coller. A la fin du billet, il recevra comme les autres une note de un à cinq.

Temps de chargement

Comme à l’accoutumée, le premier point que j’ai testé pour le quotidien du jour c’est bien entendu le temps de chargement.

Le moins que l’on puisse dire c’est que le Figaro n’est pas dans le groupe de tête puisque ce sont pas moins de 2 minutes et 41 secondes qui furent nécessaires pour que je puisses –enfin—lire la seconde page du Figaro.

Ne tournons pas autour du pot, ici ce n’est qu’un seul journal qui vient grossir le score du Figaro.

sponsor de cette quinzaine de l’édition numérique : l’application gratuite de l’actualité Européenne

sponsor-presse.gif

Fluidité de lecture

Côté fluidité de lecture, là non plus pas de grandes surprises. Au passage d’une page à l’autre apparaît un écran blanc dans lequel tourne la célèbre roue. Ce la ne dure pas pendant des heures mais la poignée de secondes (1ou 2) qui sépare une page de l’autre rend la lecture très très rapidement pénible.

Constatez par vous même :

fig5.PNG

Quand on parle de fluidité, le moins que l’on puisse dire c’est que le Figaro n’en fait guère preuve.

Côté zoom, lui est plus réactif. Un double clic zoom directement sur l’article et le pincement agrandi ou rétréci comme bon vous semble.

Il est temps que le couperet tombe pour la fluidité et ce sont deux journaux qui viennent s’ajouter au score du Figaro

Ergonomie générale

Globalement, vous vous doutez le Figaro ne casse pas trois pattes à un canard (je vous laisse apprécier le jeu de mots).

Il s’agit plus ou moins d’une version pdf sans fioritures. Bien sûr vous pouvez zoomer ou passer de pages en pages grâce aux petits aperçus en bas de page. Un mode lecteur est disponible uniquement grâce à un bouton situé en haut à droite et uniquement pour la page en cours.

fig1.PNG
fig4.PNG

Basculez en mode paysage et vous verrez s’afficher à l’écran une demi page. Pratique pour la lecture mais bizarre quand même il faut s’y faire surtout si vous lisez la partie basse de la page car bien évidemment c’est la partie haute qui s’affiche. Ensuite à vous de glisser. C’est déconcertant également quand vous changez de page car vous n’avez pas de vision globale de la page mais uniquement une demi page.

fig3.PNG

Pourtant, ce mode paysage atypique permet d’accéder directement à une taille de police lisible.

Voici donc deux journaux supplémentaires qui filent vers le Figaro.

Avantages par rapport à la version papier

Pas de contenus supplémentaires, ni texte ni même un lien, cette version numérique du figaro et presque un pdf pur et simple.

C’est côté prix que se situe l’avantage de la version numérique : 0,79 euro sur iPad contre 1,30 euro en version papier.

Ici donc, ce sont deux nouveaux journaux pour le Figaro

Pour conclure

Rien de bien nouveau dans cette version numérique du Figaro. Le service minimum est assuré mais pas grand chose de plus.

On pourrait attendre bien plus d’un quotidien national comme le Figaro.

La note ViPad

notefigaro.jpg

Le classement actuel

Cliquez sur l’une des lignes pour accéder au tests VIPad.fr du quotidien

notelibe.jpg
notemonde.jpg
noteparisien.jpg
note20.jpg
noteequipe.jpg
notefigaro.jpg

Rendez vous dès demain pour la suite de nos deux semaines de la presse par Vipad.fr.

Vous aimez ? Partagez !