boite-apple-ipad-2.jpgScotch, Escalator, Botox, Frigidaire, Pedalo,…, autant de marques devenues génériques évoquant à tout le monde un type de produit en général au détriment de la marque elle-même, parfois disparue.
Un risque certes limité mais bien réel pour Apple dont le nom de sa tablette révolutionnaire iPad est de plus en plus utilisée en référence pour la catégorie :

Le dernier trimestre 2011, 58% des tablettes vendues toutes catégories confondues étaient des iPads, loin devant les Kindle ou autres tablettes Android (39%).
Comme la firme avait dû le faire avec l’ iPod Apple doit défendre sa marque iPad pour éviter qu’elle ne devienne générique.

Le risque est la déchéance de marque : la compagnie perd tous les droits sur le nom quand "la marque devient la désignation usuelle dans le commerce d’un produit ou d’un service pour lequel elle est enregistrée." Imaginez un iPad Dell, un iPad Lenovo ou… un iPad Google (!)

Mais ce risque est faible car comme le confirme Jessica Litman, professeur de droit d’auteur à l’Université de Droit du Michigan (USA) : "Apple est en fait plutôt bon à ce jeu", arrivant à se positionner en situation de marque quasi générique tout en s’assurant que les consommateurs associent toujours le produit à Apple.

Fort de son Marketing Apple devrait s’en tirer sans trop de problème. Le vrai risque est plutôt du côté du procès intenté par Proview qui a vendu le nom iPad à Apple via une société écran et qui conteste la légalité de l’opération.

Source 1 2 3

Vous aimez ? Partagez !