dopage-velo-ipad.jpgAprès le dopage par médicaments et autres produits illégaux, les compétitions de cyclisme moderne font face à un nouveau fléau lié à l’évolution des technologies dans le sport, le dopage mécanique, à savoir l’utilisation de moteur dans la structure d’un vélo de course.

L’UCI (Union Cycliste Internationale), l’organisme en charge de développer et promouvoir le cyclisme en coopération avec les fédérations nationales, a mis au point une nouvelle méthode avec un iPad pour détecter les tricheurs qui utilisent des moteurs cachés dans les vélos.

Les controleurs de l’UCI utilisent un iPad et un adaptateur pour effectuer un test d’imagerie par résonance magnétique et détecter la présence d’un moteur dissimulé dans un vélo.

En janvier, Femke Van den Driessche, âgée de 19 ans, était devenu la première cycliste être bannie de participer aux compétitions de cyclisme pendant 6 ans, après que les inspecteurs de l’UCI aient trouvé un moteur dans son vélo pendant les derniers championnats du monde de Cyclocross.

Source

Vous aimez ? Partagez !