idcq2-2013.jpg

Contrairement aux autres années, nous n’avons pas eu droit à un nouvel iPad présenté lors d’une keynote dédiée au mois de mars, l’iPad Rétina (4ème génération) étant sorti avec de petites mises à jour à l’automne 2012.

Cette absence coûte cher à Apple qui voit ses parts de marché divisées par deux, ce qui a eu aussi pour conséquence de faire baisser la croissance de l’ensemble du marché des tablettes.

IDG vient de communiquer ses derniers chiffres concernant le second trimestre 2013 qui se basent sur des estimations de livraisons de tablettes aux revendeurs et non en termes de ventes finales (hormis pour Apple).

Si Apple reste toujours le plus grand fabricant de tablettes, il est le seul à perdre des parts de marché.

En effet, avec 14,6 millions d’unités vendues contre 17 millions en 2012, c’est une baisse de 14% en volume de ventes et ses parts de marché diminuent presque de moitié passant de 60% à 32,4%. Cette différence s’explique par une concurrence qui s’est bien organisée et l’on peut voir Samsung passer de 2,1 millions d’unités soit 7,6% de parts à 8,1 millions d’unités pour 18% de parts.

idcq22013-1.jpg

Cette baisse n’est pas particulièrement étonnante étant donné qu’il n’y a pas eu l’effet ‘boosteur’ que seule la présentation d’une nouvelle génération peut occasionner. Le changement marketing d’Apple qui s’oriente vers des sorties groupées en fin d’année montre peut-être ses limites. Si bien-sûr les fêtes de fin d’année sont une période propice aux ventes, ce ‘trou médiatique’ pendant le reste de l’année commence à coûter cher à Apple.

Mais cette absence d’annonce a aussi des conséquences sur l’ensemble du marché des tablettes.

En effet, le lancement d’un nouvel iPad pique toujours l’intérêt du consommateur et ramène les projecteurs sur le marché des tablettes en général.

Ainsi, les ventes sont passées de 28,3 millions d’unités à 45,1 millions soit une belle progression mais bien moindre qu’attendue.

idcq22013.jpg

De plus, il faut bien reconnaître que les tarifs des tablettes Android sont beaucoup plus agressifs avec un tarif ‘haut de gamme’ d’Apple qui commence à avoir plus de mal à se justifier.

Nous verrons si la sortie de l’iPad 5 et de l’iPad mini 2 (avec ou sans écran rétina selon des rumeurs contradictoires) permettra de donner un coup de fouet à Apple en terme de ventes.

source1, source2

Vous aimez ? Partagez !