ultimatemk3-6.jpg Parfois des mises à jours nous clouent le bec sur iOs et c’était  le cas la semaine dernière  avec celle de Ultimate Mortal Kombat 3 (ici sur l’App Store). Si nous râlions à l’époque de sa sortie en décembre dernier de ne retrouver que 11 des personnages originaux du jeu (moins que dans la version non-ultimate !), Electronic Arts en propose aujourd’hui pas moins de 12 supplémentaires ! Les six dékors manquants sont aussi de la partie.

Profitons-en dans la suite pour un petit test de ce jeu "kulte"…

Mortal Kombat est presque aussi célèbre que Street Fighter mais s’impose comme son exact contraire : maniabilité rigide (mais pensée pour), gore, esthétique américaine et non japonaise, … On aime ou on déteste. Quoiqu’il en soit le parti pris esthétique de toute la série Mortal Kombat est son pire ennemi, jouant le funambule sur la frontière entre kulte et kitsch. Pas de bol, Mortal Kombat 3 et sa version Ultimate étaient les premiers épisodes à déborder du côté kitsch, mais le rooster, à savoir le nombre de personnages, était la force compensatrice de ce dernier. Deux fatalités par personnages, pas mal de Stage Fatality (décors dans lesquels on peut envoyer crever l’adversaire, comme sous un métro), une friendship et une babality, une pléthore de koups spéciaux et des kombos enfin introduits dans la saga : tel était le programme chargé de “ces” troisièmes épisodes. Seul à la rigueur Mortal Kombat Trilogy proposait encore plus (serait-ce le prochain à être adapté sur iOs ?) mais dans un joyeux bordel anarchique qui ne s’adressait finalement qu’aux fans. Si l’on doit situer la saga Mortal Kombat, le premier était une claque pour l’époque mais n’a plus aucun intérêt aujourd’hui, le second est le meilleur, à la fois impressionnant et ultra-fun, le troisième et sa version ultimate en font un peu trop et sont mal finis mais ont donné leurs lettres de noblesses à la saga, le quatrième est très bon mais curieusement oublié. La suite de la saga s’est kontenté quasiment que de mauvais jeux pendant plus de dix ans, jusqu’au récent “Mortal Kombat” sur consoles, neuvième épisode rebootant la saga à zéro et revenant à ses origines : gores et jubilatoires.

ultimatemk3-1.jpg
ultimatemk3-2.jpg

L’épisode Ultimate Mortal Kombat s’adresserait donc en théorie aux fans de la première heure, surtout après la sortie de la cuvée 2011 s’ouvrant le plus largement possible au public. C’est sans compter que les versions iPhone et iPad sont pensée à mi-chemin, c’est à dire qu’elles sont d’une fidélité impeccable au jeu original (jusque dans son manque de finition sur quelques anims ou sur le gameplay), tout en proposant une refonte graphique komplète puisque décors et personnages ont été re-modélisés en 3D. Ce lifting offre une nouvelle finesse au jeu et le rend incroyablement fin sur un iPhone 4 et son mode Retina et encore plus sur le grand écran de l’iPad. La maniabilité est disponible sous deux formes : 6 boutons (originale) et 5 boutons où pieds et poings sont résumés à un bouton chacun tandis qu’un nouveau apparaît pour lancer coups spéciaux et fatalités automatiquement. Les profanes seraient privilégiés ? Pas tant que ça puisque le succès à Mortal Kombat dépend surtout du timing et des réflexes. Quoiqu’il en soit, on notera que la version iPad est à ce titre beaucoup plus agréable à jouer que sa petite soeur, surtout en mode 6 boutons qui requiert d’effectuer pas mal de kombinaisons pour arriver à ses fins. On regrettera juste que la liste des koups spéciaux ne soit pas indiquée dans le jeu.

ultimatemk3-3.jpg

La version iPad est sans konteste supérieure en tout points, même si elle met plus en avant la modélisation un peu cheap des personnages, d’autant que la difficulté “progressive” de cet épisode a été taillée au couteau, gravissant les escaliers quatre par quatre entre chaque combat et donc nécessitant une bonne dextérité.

Cet épisode est-il indispensable ? Disons qu’il marque une étape importante de la saga, le début de son déclin aussi. Pour les profanes, il s’agit d’une excellente ouverture à l’univers de Mortal Kombat avec une profondeur de jeu impressionnante surtout pour le petit prix qu’il coûte sur iPhone ou iPad. Mais le vrai fun commencera le jour où Electronic Arts adaptera Mortal Kombat 2, 4 ou le dernier épisode en date sur iOs : ces épisodes se montraient largement supérieur sur tous les points.

Les plus :

  • La refonte graphique en 3D kartonne les yeux et reste fidèle aux graphismes 2D
  • La mise à jour récente rajoutant les 12 personnages mankants
  • … et les 6 décors mankants de retour aussi !
  • Une jolie profondeur de jeu
  • La version iPad, éklatante de finesse et à la maniabilité bien plus instinctive.
  • Pas mal de bugs techniques corrigés avec la mise à jour.

    Les moins :

  • … mais des katre premiers, il s’agit de l’épisode le moins bien fini.
  • L’épisode le plus kitsch des quatre premiers.
  • La liste des koups, absente du menu “pause”.
  • Les fatalités, en moyenne pas vraiment extraordinaires (et moins markantes que dans Mortal Kombat 2)
  • Les Friendship et Babalitys, vraiment nulles à kier.
  • Mortal Kombat 9 est sorti sur konsoles et c’est une tuerie : à kand sur iOs, hein ?
  • Kitte à jouer la carte de la nostalgie, on aurait préféré Mortal Kombat 1, 2 et 4 sur iOs.
  • Quelques bugs encore, notamment si on veut lancer une fatalité avec le bouton pour.

Vous aimez ? Partagez !