ipad2.jpgC’est le journal Les échos qui revient ici sur un sujet sensible puisqu’il a trait au prix payé pour l’iPad et les tablettes.

Ainsi, Apple, qui percevait la taxe sur la copie privée sur les ventes de ses tablettes depuis Janvier 2011 et qui comme pour les autres appareils disposant d’une mémoire de stockage devait la reverser au gouvernement, ne l’aurait pas fait.

En parallèle, la firme à la pomme a également l’été dernier contesté devant un tribunal Français le paiement de cette redevance pour sa tablette tactile :

Elle est accompagnée dans cette démarche par les autres fabricants que sont Nokia, Sony ou RIM par exemple. Ils contestent son application car elle viendrait en contradiction avec "des décisions européennes remettant en cause le principe même du calcul de la copie privée" et aurait été appliquée sans une étude de l’usage faite des tablettes.

On peut imaginer que les sommes collectées sont mis en réserve pour le cas ou les fabricants gagneraient leur action en justice (et on imaginepour la rendre aux acheteurs).

En attendant, le prix actuel de l’iPad n’intègre plus le prix de cette taxe depuis le 1er Janvier, faisant baisser le prix de l’iPad à l’achat. Ceci est intervenu non pas suite à ces actions, mais par défaut puisqu’aucun barème n’aurait été calculé pour 2012 jusqu’alors. Cette situation devrait changer bientôt, une réunion de la commission en charge de fixer le prix est en effet prévue pour ce 3 Février.

La taxe peut aller jusqu’à 12 euros pour un modèle de 64 Go, alors si vous avez prévu un achat, ne tardez pas ;-), retrouvez notre dossier iPad 2 ici, tout en ayant à l’esprit quand même que l’on attend un iPad 3 (ou iPad 2S, qui sait ?) dans quelques semaines.

La question restant : l’iPad est-il utilisé majoritairement avec des contenus légaux, ou d’origine pirate ? Des avis ?

Source

Vous aimez ? Partagez !