Revolut Junior

© Revolut

Revolut est devenu un géant de la banque en Europe. Avec plus de 12 millions de clients à son actif, la néo-banque est parvenue à se faire une place de taille. En France, elle comptait en début d’année plus d’un million de clients. Avec la nouvelle offre Revolut Junior qui vient d’arriver dans l’Hexagone, elle pourrait rapidement accélérer sa croissance.

Une offre pour les mineurs

Pour rappel, Revolut est une néo-banque qui permet de simplifier la relation bancaire. Tout se passe depuis une application. En seulement 8 minutes, quiconque (qui soit majeur…) peu ouvrir un compte et bénéficier d’une carte de paiement. Par défaut, l’offre Revolut Standard est gratuite. Il est possible d’upgrader vers des versions payantes (Revolut Metal ou Revolut Premium) pour avoir davantage de flexibilité.

Et justement, les titulaires d’un compte payant peuvent ensuite faire profiter à leurs enfants du compte Revolut Junior. Ce dernier est disponible pour les jeunes entre 7 et 17 ans, dont les parents (ou les tuteurs) sont clients payants de la néo-banque. Sur le même principe que le compte classique, ce compte Junior permet d’utiliser une carte de paiement. Une application mobile séparée (pour iOS et Android) permet aux mineurs de suivre l’évolution de leur compte. Pour ce sous-compte Revolut, il n’y a aucun frais supplémentaire. Revolut souhaite accompagner les parents dans l’éducation financière de leurs enfants.

Revolut diversifie son offre

Comme l’expliquent nos confrères de Presse-citron, la néo-banque britannique cherche aujourd’hui à diversifier sa gamme de produits. Après avoir introduit la possibilité d’investir sur l’or au courant du mois de mars, la fintech a ensuite annoncé de nouvelles fonctionnalités en Lituanie, où ses clients sont désormais clients d’une vraie banque. Ces derniers vont bientôt pouvoir souscrire à des crédits et bénéficier de découvert.

Mais ça ne s’arrête pas là, et Revolut souhaiterait aller beaucoup plus loin. Nos confrères d’iPhon ont rédigé cette semaine un avis sur Revolut avec tous les détails et leur expérience après une année d’utilisation du service. Ils ont également expliqué que le fondateur de la société ambitionnait d’élargir encore la gamme des produits et services qui sont inclus dans l’application. Typiquement, il souhaiterait dans un futur proche se développer sur le créneau du voyage.

Historiquement, Revolut a été une offre orientée pour une clientèle de voyageurs (puisque les frais sur les opérations à l’étranger sont nuls). Il ne serait donc pas surprenant de voir la néo-banque se développer dans les mois à venir sur le créneau. Il serait question d’introduire un comparateur de vols / billets directement dans l’application. Selon le fondateur, Revolut serait capable de réduire le coût de 10 à 15% par rapport à ce qu’on voit sur des comparateurs classiques.

Il faudra toutefois rester vigilant car la crise n’a pas épargnée la licorne anglaise. Bien qu’elle ait levé 500 millions de dollars en février dernier, elle a été lourdement affectée par la crise. Elle a récemment proposé à ses salariés d’échanger leur rémunération contre des titres de la société…