N26

© N26

La néo-banque allemande connait un vif succès partout dans le monde, avec plus de 5 millions de clients à son actif. Outre ses deux offres payantes, N26 offre aussi un compte gratuit. Au fil des années, la banque mobile affine son modèle économique, et réduit un peu les avantages associés à ce dernier. En l’occurrence, à partir du 24 mai prochain, le nombre de retraits autorisés dans la zone euro va baisser pour certains utilisateurs.

Le nombre de retraits gratuits évolue

N26 a décidé de rééquilibrer ses différentes offres : certains utilisateurs pourront profiter de davantage de retraits gratuits, tandis que les autres devront se contenter de moins de retraits offerts. C’est le cas notamment pour les clients du compte N26 gratuit – qui n’utilisent pas la néo-banque comme leur établissement bancaire principal. Ces derniers ne pourront plus que retirer 3 fois par mois gratuitement (contre 5 fois auparavant). Au delà, chaque retrait sera facturé 2€. A noter que tous les paiements par cartes sont gratuits, quelle que soit la devise.

Les clients gratuits N26 qui font de la banque leur compte principal pourront toujours bénéficier des 5 retraits gratuits – comme c’est le cas pour les clients payants N26 You. Pour être considéré comme un client avec un compte principal, il faudra verser son salaire (ou les prestations gouvernementales) sur ce compte deux mois d’affilé. Une autre possibilité consiste à verser pendant 2 mois consécutifs un montant supérieur ou égal à 1 000€ sur le compte.

Les clients N26 Metal privilégiés

Si les clients payants N26 You ne verront pas de changement dans leur offre sur les retraits, ce sont les clients N26 Metal qui pourront bénéficier d’une largesse supplémentaire. En l’occurrence, ils pourront retirer jusqu’à 8x sans frais dans la zone euro, soit 3 retraits en plus par rapport à avant. Au delà, eux aussi seront facturés 2€ pour chaque opération supplémentaire. A l’étranger, aucun retrait n’est facturé.

N26 est-elle toujours compétitive face aux autres banques sur ce créneau ? Si vous avez un doute, vous pouvez toujours consulter cette page ici qui vous permettra de voir un comparatif avec tous les autres établissements. La concurrence directe ne cesse de s’étoffer, avec notamment Monabanq, Hello bank! ou encore ING qui ont sorti dans les derniers mois des offres visant à rivaliser avec les néo-banques. Il n’en reste pas moins que toutes ne sont pas compatibles avec Apple Pay comme N26 – ce qui est encore un vrai frein pour certains utilisateurs qui apprécient la technologie de paiement mobile Apple…

Source : Presse-citron