tablettes-android-dell-hp-2.jpgLa marché des tablettes étant particulièrement compliqué en ce moment, surtout pour ceux se positionnant en entrée de gamme, voilà que deux grands constructeurs ont décidé de s’en retirer successivement, il s’agit de HP et de Dell. Il y a 6 mois, HP a effectivement décidé de laisser tomber sa gamme de tablettes Android à bas prix pour se concentrer sur des produits à plus grand potentiel. Dell vient quant à lui d’annoncer à peu près la même démarche, soit l’abandon des tablettes Android classiques pour miser sur les PC et produits hybrides :

Il est vrai que dans ce marché des tablettes en difficulté, d’après les analystes, les produits qui ont le moins d’avenir sont les tablettes classiques et surtout les petits modèles et donc ceux se retrouvant dans les premières gammes de prix. Cela fait plusieurs mois maintenant que les ventes de tablettes sont en baisse, saturation du marché et démocratisation des smartphones aux écrans de plus en plus grands sont en cause.

tablettes-android-dell-hp-3.jpg

Mais un format semble particulièrement avoir encore du potentiel, il s’agit des tablettes à grande taille d’écran, spécialement les hybrides ou 2-en-1, soient celles dotées (en option ou non) d’un clavier physique permettant de transformer la tablette en véritable poste de travail bureautique.

Apple est sur le coup avec ses iPad Pro 12,9 et 9,7 pouces et le Smart Keyboard, mais aussi Microsoft avec sa Surface Pro 4 de 12,3 pouces, ou encore Samsung avec sa TabPro S de 12,9 pouces. Lenovo serait même en développement d’une tablette de 18,4 pouces.

Tim Cook avait dit que le ralentissement du marché des tablettes ne serait que temporaire, à voir si l’avenir lui donne raison.

Source

Vous aimez ? Partagez !