claviervir3d.jpg Sans conteste, le seul gros soucis de l’iPad reste son clavier virtuel si l’on se destine à utiliser un traitement de texte. On peut s’en satisfaire avec de l’entraînement, certes, mais il s’avère quand même bien moins pratique qu’un clavier physique. Inutile de rêver que la nouvelle technologie annoncée aujourd’hui dans un brevet d’Apple équipe l’iPad 3, c’est fort peu probable. Néanmoins ce brevet concernant une nouvelle forme de clavier virtuel a de quoi faire rêver. Elle permettrait de sentir les touches sous nos doigts.. On nage en pleine SF  :

L’idée d’Apple est de coupler des “aimants codés” avec des fluides magnétiques car ferreux, composant l’écran. Autrement dit, le code de l’application du clavier virtuel fonctionnerait comme un aimant capable d’interagir physiquement avec le fluide composant tout écran d’iPad qui se respecte. Vous n’arrivez pas à suivre ?

Concrètement : lors du passage du doigt au dessus d’une touche du clavier virtuel, celle-ci prendrait du relief sur l’écran et deviendrait sensitive, comme un clavier traditionnel.

Autrement dit, l’iPad détecterait nos doigts avant même qu’ils ne pressent l’écran et ferait surgir dessous les touches de l’écran aussi vite que notre vitesse de frappe l’exige.

On sait que la reconnaissance de l’environnement autour d’un iPhone ou d’un iPad (ou de la future iTV) est au centre des prochaines innovations d’Apple, que cela concerne la reconnaissance faciale ou celle de proximité (comme celle des doigts devant l’écran).

(source)

Vous aimez ? Partagez !