ipadkeyg.jpg Malgré l’adaptation facile au clavier virtuel de l’iPad, il faut bien admettre que son ergonomie n’est pas toujours parfaite et que les coquilles sont obligatoires, même pour les plus expérimentés en matière de pianotage de clavier (l’auteur de ces lignes par exemple !). Deux universitaires de la faculté technologique de Sidney, Christian Sax et Hannes Lau, dévoilent aujourd’hui un prototype qui a retenu toute notre attention : une sorte de clavier virtuel “liquide” qui réglerait tous les problèmes :

L’idée de ce “LiquidKeyboard” est toute simple : ce ne sont plus vos mains qui vont s’adapter au clavier mais le clavier qui va s’adapter à vos mains. Comme le montre très bien la vidéo ci-dessous, les touches de repère pour chaque main vont se placer sous la position de repos de vos doigts. Le principe est exactement celui que l’on apprenait autrefois pour taper professionnellement à une machine à écrire, sauf qu’il est inversé : c’est le clavier qui s’adapte. A partir de ces positions de base, toutes les touches se calent ergonomiquement et taper au clavier devient instinctif. Nul doute qu’il faudra un petit temps d’adaptation tout de même, mais les fautes de frappes devraient définitivement appartenir au passé au bout de quelques heures de pratique. Ce qui est impossible avec le clavier virtuel de base, heureusement secondé par le correcteur orthographique.

Un concept excellent, qui n’en est qu’à ses prémisses, et qui ne demande qu’à être adapté par Apple dans ses prochaines versions d’iOs pour iPad. En attendant de pouvoir les soulager, on croise les doigts !

Vous aimez ? Partagez !