finesse-gravure-ipad-pro-10-nm-2.jpgLes nouveaux iPad Pro sont équipés d’une puce processeur A10X, soit la version la plus récente de la série Ax produite par Apple. Elle intègre les dernières évolutions en matière de finesse de gravure et de puissance brute, ce qui permet notamment à la tablette de faire mieux sur certains tableaux que les processeurs équipant les MacBook Pro de 2016 et 2017, comme vu ici. TechInsights s’est intéressé à la puce en question en analysant sa gravure, pour se rendre compte qu’Apple avait réalisé un bond impressionnant à ce niveau-là :

Il s’agit de la puce processeur la plus finement gravée vue dans un iPad. Il est question d’une précision de gravure de 10 nm, quand les processeurs A10 et A9X sont à 16 nm. Cela permet à Apple de réduire également la taille de la puce, qui mesure 96,4 mm carrés, quand la puce A9X en est à 147 mm carrés.

finesse-gravure-ipad-pro-10-nm-3.jpg

Cette réduction de la taille du processeur peut avoir certains avantages, comme un gain au niveau de la consommation d’énergie, mais c’est également risqué en termes de rendement, ce qui demande un processus de fabrication plus couteux que les puces de taille plus importante. Mais comme le précise 9to5Mac, Apple dispose de ressources lui permettant de prendre ce genre de virage stratégique.

finesse-gravure-ipad-pro-10-nm-1.jpg

Et les résultats sont au rendez-vous, l’iPad Pro en toute dernière version est l’une des tablettes les plus puissantes du moment.

D’ailleurs, comme l’ont prouvé certains tests de benchmarks, cet iPad se rapproche de la puissance d’ordinateurs portables.

L’iPhone 8 attendu pour l’automne prochain devrait cependant intégrer un nouveau modèle dans série Ax, avec la nouvelle puce A11, qui devrait notamment sous-tendre des technologies de réalité augmentée particulièrement poussées.

Source

Vous aimez ? Partagez !