Les prix des pièces et main d'oeuvre estimés (hors logiciels, licence et autre) sont regroupés dans le tableau en fin d'article.
Le nouvel iPad version WiFi en 16 Go coûte 30% plus cher à produire à 316$.
Le nouvel iPad 32 Go 4G 375,10$ soit à peu près la moitié du prix de vente, en hausse de 9%.
La hausse du prix de revient s'explique principalement par le coût des trois composants principaux du nouveau modèle :

  • l'écran Retina coûte 87$, soit 53% plus cher que celui de l'iPad 2. Il est l'élément le plus couteux. Il représente 24% du prix de revient du nouvel iPad 32 Go 4G
  • la batterie, même si seulement 40% plus chère alors qu'elle est 75% plus performante, revient à 32$
  • le module 4G/LTE coûte 11,4% plus cher que la version 3G

A noter que Samsung est le fournisseur qui profite le plus du marché de l'iPad avec jusqu'à 39,4 % de la facture matériel en particulier grâce à l'écran Retina. Il semble que les écrans fournis par les autres fabricants (LG Display et Sharp Corp.) n'aient pas encore été utilisés dans les stocks mis en vente jusqu'à maintenant. La part de Samsung pourrait être encore plus élevée (jusqu'à 50%) car il se murmure que la firme coréenne fournirait aussi la batterie.
Autres pièces augmentant le coût du nouvel iPad, la couche tactile de l'écran (40$, 10,9% du total), le module de communication 4G (41,50$ soit 11,4%, en hausse de 62%) et le microprocesseur A5X (23$, 6,3% du total).

2012-03-16_iPad.jpg

Beaucoup de composants sont plus chers donc mais Apple conserve toujours une confortable marge et devrait augmenter les profits avec la mémoire de stockage. Vue la taille des fichiers en haute définition (vidéo ou photo) qui seront sûrement de plus en plus utilisés pour profiter de l'écran Retina, gageons que de plus en plus de personnes achèteront les modèles 32 et 64 Go. Et Apple fait payer cher la mémoire flash : le modèle 32 Go 4G est par exemple 100$ plus cher que le 16 Go 4G alors que le surcoût mémoire n'est que de 16,8$ soit 495% de marge !

Source


Vous aimez ? Partagez !