modelisation-3D-ipad.jpgMalone nous a contacté suite à notre appel à témoin dans cet article ou l’iPad était utilisé sur le terrain pour piloter une carrière. Il est graphiste et nous a envoyé un mail décrivant en détail son utilisation de l’iPad au quotidien dans son travail et les applis employées pour cela. Un témoignage qui montre l’utilité de l’iPad chez les pros.

Si vous aussi vous avez changé vos méthodes de travail grâce à l’iPad, envoyez nous un témoignage ! .

J ‘ai longtemps cherché un moyen de présenter mes maquettes, mes plans, mes pers. 3D à mes clients , sans pour autant me trainer un ordinateur plus transportable que portable. M’orientant d’avantage sur le design objet, tout en restant graphiste sur une grosse partie de mon activité, j’ai trouvé avec l’iPad ce que je cherchais depuis longtemps :

Mon travail consiste à répondre à une demande précise en matière de graphisme, de forme, de matières. J’ai longtemps hésité à prendre cette tablette tout simplement parce que tout le monde semblait dire que l’on ne pouvait pas travailler avec. Je sais aujourd’hui que c’est totalement faux. Je ne me déplace plus qu’avec elle. Et depuis l’apparition du stylet bamboo ( et des autres ) , et avec des application telles que Sketchbook, je peux maintenant "rougher" (dessiner façon croquis, mais en plus élaboré) dans le train ou en direct devant mon client.

Je tiens mes comptes également avec invoice2go, à n’importe quel moment , dans n’importe quel endroit.

Tout un tas d’autres applications m’aident dans ma vie professionnelle, comme des applis très basiques telles que les pages jaunes, mappy, Pages pour rédiger mes courriers, bamboo paper pour saisir mes notes très facilement, des applis pour trouver des hôtels, ou encore dropBox , et consorts. Bref un large panel qui me permet d’être totalement autonome dans mon activité.

Mais ce n’est pas tout.

Comme la partie design de mon travail le requiert, je fais beaucoup de 3D. Et donc, je me suis demandé comment l’iPad pourrait m’y aider. Je design par exemples des escaliers pour particuliers et professionnels. Lorsque je me déplace chez un client , pour saisir l’endroit et repérer les lieux, photosynth me permet de générer un 360 de l’endroit ou il sera placé. Pour saisir la lumière, les matières présentes dans la pièce , etc. Je commence ensuite la modélisation sur mes pc fixes de bureau, et en plus des rendus présentés d’une façon très esthétiques par l’utilitaire natif de l’iPad, je peux maintenant montrer le modèle 3D à mes clients grâce à 3D via mobile, qui montre l’escalier sous toutes ses coutures.

Je pourrais en parler des heures : des actions utiles comme prendre le contrôle de son pc a distance, en le réveillant (en plus) grâce à des applis comme Wake, récupérer quelques fichiers oubliés , me les envoyer pour les avoir sur la tablette, et éteindre à nouveau l’ordinateur , c’est sans prix. Plus besoin de stresser à prendre son disque dure externe le week end "au cas ou".

Entre ça , et les utilitaires FTP, les applis IRC pour rester en contact avec mon réseau, des lecteurs de news telles que Pulse, j’ai dans ce terminal ce qu’il me faut pour ne me cantonner qu’à son unique utilisation.  » Je m’aperçois que je fais exactement ce qui m’est utile avec l’Ipad. Ni plus , ni moins. J’ai maintenant une tablette qui tient dans une toute petite sacoche, qui tient une bonne journée de charge en l’utilisant de façon soutenue lors de rendez vous. Juste énorme. »

Et ce n’est pas terminé, puisqu’effectivement une application de modelage 3D a fait son apparition. Je rêve d’une application photoshop à la hauteur, ou d’un portage de Sketchup. Mais ce n’est pas un ordinateur. Ce n’est même pas un eeepc. C’est juste un iPad 😉

En espérant que vous aurez pu découvrir des applications et des idées d’utilisation de l’iPad au bureau grâce à ce témoignage enthousiaste !

Vous aimez ? Partagez !