Linda Jacobs a donc offert un iPad à ses 6 orangs-outans dans le but d’essayer de combler le fossé entre humain et singes.

C’est en apprenant, une autre expérience avec les dauphins que la scientifique a eu l’idée de proposer la tablette aux singes. Ils utilisent actuellement une application destinée à la base aux personnes atteintes d’autisme. Le formateur nomme un objet et le singe doit cliquer dessus sur l’iPad.

singe-1.jpg

Auparavant, les scientifiques communiquaient avec les singes grâce à la langue des signes, mais l’utilisation de l’iPad propose un moyen plus large de communication surtout pour ceux qui ne sont pas formés. D’autres expériences sont prévues dans différents endroits et ils envisagent même de tenter le Facetime avec les singes.

Selon les scientifiques, les orangs-outans sont limités dans leur communication par leur incapacité à parler. L’iPad est un bon moyen de communication, mais se révèle parfois trop petit et fragile pour l’utilisation qu’en font les singes.

Pour l’anecdote, il est amusant de remarquer que même chez les singes les plus jeunes sont beaucoup plus attirés que les plus vieux par la tablette.

source


Vous aimez ? Partagez !