Comme évoqué dans cet article sur VIPad.fr les autorités aériennes américaines ont autorisé l'utilisation d'iPad comme support de toute la documentation nécessaire aux commandants de bord et à leurs pilotes.
Alaska se veut la première grande compagnie à mettre en place ce nouveau mode de fonctionnement. La compagnie privée Executive Jet Management les a devancé dès février.
A la clé plusieurs gains importants: au lieu de 11 kilos le personnel ne transporte plus que les 680 de la tablette (moins de fatique) et le coût d'impression et mise à jour de la documentation est considérablement réduit.
Les documents (41 manuels et références techniques) sont convertis au format PDF et lus avec GoodReader.
Les liens hypertextes et autres graphiques devraient permettre aux pilotes de trouver les informations plus vite et plus facilement. A noter que commandant de bord ou pas l'iPad doit être rangé pendant les phases de décollage et atterissage.

Alors, progrès ou mode passagère? Des commandants de bord ou pilotes parmi nos lecteurs pour commenter?

Source

Vous aimez ? Partagez !